Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque


	Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque

Lors d'une manifestation du Mouvement de libération des femmes à Paris, Antoinette Fouque (larousse) clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». Elle s’est engagée dans toutes les luttes féministes. Cette militante fonde l’Observatoire de la Misogynie et le Club Parité 2000. A l'ONU et sur toute la planète, Antoinette Fouque diffuse la parole des femmes.

Antoinette Fouque est critique littéraire pour 2 maisons d’édition en plus de sa mission d'enseignante. Avec son directeur de thèse Roland Barthes, la jeune femme obtient un DEA. Elle fréquente Monique Wittig, théoricienne féministe pendant cette période. Antoinette Fouque a travaillé dans l'enseignement après avoir décroché son diplôme universitaires Lettres. Vous ne l'ignoriez sans doute pas, mais elle est la fondatrice du cercle nommé Psychanalyse et Politique, l'un des courants du Mouvement de libération des femmes.

Ecrivaine et théoricienne

Antoinette Fouque présente une authentique aversion pour les "-isme", qui, d'après elle, réfèrent à une doctrine. Elle trouve par conséquent le nom "féminologie". En 2013, elle dirige l'écriture de l'ouvrage "Le dictionnaire universelle des créatrices", lequel rend hommage aux femmes qui ont fait avancé le monde depuis 40 siècles. Naturellement, l'auteure a pris part à plusieurs ouvrages collectifs et à de nombreux entretiens. Le combat d’Antoinette Fouque ne cède pas aux tentations du militantisme à outrance, il soutient son attachement à la maternité, qui n'est pas d'après la théoricienne incompatible avec la libération des femmes.

Antoinette Fouque, de Marseille à Paris

Antoinette Fouque va garder toute sa vie un enracinement politique marqué à gauche de ses années passées dans un quartier populaire. C'est à Marseille qu'Antoinette Fouque a vu le jour en octobre 1936 C'est à Marseille que se passe son enfance.

Nos articles